Des articles de qualité

30 octobre 2009 by Florence_Camif

Place aux commentaires !

N'hésitez pas à partager cet article !

33 réponses pour “Des articles de qualité”

  1. Comme Alain, j’appartiens à une famille d’enseignants. Nous achètons CAMIF depuis des décennies. Le monde enseignant a considérablement évolué depuis un demi-siècle. Sa situation économique et financière s’est dégradée. L’ancienne CAMIF n’a pas su accompagner cette évolution. Elle était initialement une petite coopérative distribuant à une clientèle très homogène de sociétaires des produits d’un très bon rapport qualité/prix. Elle s’est peu à peu placée en situation de concurrence avec les grands de la VPC et de la grande distribution spécialisée (électroménager, informatique, etc.). Avec l’émergence du commerce en ligne, elle s’est rouvée en concurrence directe avec des opérateurs plus performants (Rue du Commmerce, etc.). La clientèle, sans abandonner la CAMIF, a réparti ses achats en fonction de son intérêt. C’est en tout cas la pratque que j’ai adoptée et je ne crois pas être le seul.
    Cette croissance non maîtrisée, cette incapacité à saisir les opportunités, cette absence de vision à long terme, c’est ce qu’il vous faut éviter désormais. Je suis sûr que vous posséder les qualités pour réussir.
    Vous ne pourrez pas reconstruire la CAMIF prospère des années 70 car sa clientèle n’existe plus. Mais vous pouvez, sans vous adresser spécifiquement aux enseignants, retrouver l’esprit pionnier de cette société : vendre à une clientèle ciblée des produits de qualité.
    Je vous souhaite une belle réussite.

  2. Depuis de nombreuses années, j’achetais Camif Je trouvais de nombreux articles qui me convenaient: vêtements, décoration, électroménager,vidéo, literie sur mesure etc …
    Je suis heureuse d’apprendre que la Camif renait.Je serais à nouveau une fidèle cliente . Vive la qualité Camif!

  3. Bonjour,
    fidèle cliente de la Camif, j’y ai commandé quelques textiles (mais sans plus, car souvent trop trop cher) mais surtout de l’ameublement,et j’appréciais les produits Label C, toujours très fiables. j’espère que vous poursuivrez cette politique de produits de qualité. Il me semble que cela permet de se différencier. Bonne renaissance.
    Emma

  4. La CAMIF repart ? Qui que ce soit qui reprenne, je leur souhaite bon courage. Beaucoup trop de sociétaires ont été floués ! Ces denière années la qualité proposée n’était plus à la hauteur de ce que nous avions l’habitude d’acheter depuis plus de 40 ans, c’estcertainement ‘lune des raisons du désastre.

  5. Depuis 40 ans, j’ai été client de la CAMIF, avec plus de satisfactions que de déceptions, cependant, devant certains choix de produits, je me demande toujours pourquoi la CAMIF ne s’inspire pas des tests sérieux effectués par différents organismes de défense des Consommateurs pour les sélectionner ?

  6. Oui à la CAMIF qui vendait des produits testés, des produits références dont la fiabilité était généralement de mise. Il était normal qu’un téléviseur de la CAMIF dépasse allègrement les 20 ans de service sans réparations…..et ce n’est qu’un exemple. Quant aux prix, c’était toujours intéressant en les croisant avec la qualité! En bref, des atouts majeurs.
    Bienvenue à la nouvelle CAMIF qui je l’espère restera autant qu’elle le pourra dans cette ligne, en le faisant généreusement savoir, pas forcément avec des publicités dans nos boîtes aux lettres….
    A bientôt.

  7. J’ai acheté de très beaux meubles à la camif,et je serais heureuse de retrouver cette qualité.
    bon courage,ravie de votre retour.

  8. LA CAMIF revient,j espere qu elle sera celle que l on a connu.
    articles de qualite, serieux des livraisons et du service apres vente.
    que cesse la pratique des remises folles ou persone ne trouve son compte.
    cusine, meubles,linge de corps, articles de plein air voici differentes pistes.
    en tout cas, faites des notices descriptives completes des produits sana oublier le lieu de fabrication.
    peut etre que la confiance alors reviendra.

  9. Faîtes de la qualité, c’est votre créneau, et nous serons clients à nouveau

  10. BonjourJe ne serai pas long .Si vous voulez que cette enseigne redémarre il va vous falloir jouer sur la qualité des produits et leur fiabilité plutôt que sur les prix .L’artisanat reste une valeur sûre dans notre pays et un maximum de personnes sont déçues par le hard discount. La qualité sur la longévité sera le gage de la réussite .cordialement un vieux client, jamais déçu par la qualité de vos produits ….. avant GGay

  11. Je suis trés heureux de ce renouveau. Ce qui m’ intéressait le plus à la Camif, c’ est la confiance aveugle que je pouvais faire dans ce qui y était vendu du fait des tests effectués. La Camif était pour moi une référence de qualité. J’ y étais fidèle même si la qualité a un coût.

    Pour moi, la Camif s’ est perdue lorsqu’ elle a voulu étendre ses activités vers les produits de haute technologie. PC et APN se renouvellent en quelques mois et il est suicidaire de vouloir faire des stocks de ce type de produit.

    Que deviennent nos anciennes adhésions, participations …

    Merci.

  12. Très ancien membre de la CAMIF j’ai toujours apprécié les produits parfois un peu plus chers qu’ailleurs …j’ai aussi regretté que la CAMIF ne propose pas des produits alimentaires (conserves, vins …) de bonne qualité et à prix raisonnable Quand j’étais jeune enseignant perdu dans le désert rural …que je n’avais pas un bon salaire, que j’étais loin des grandes surfaces discount et autres, j’aurais aimé que la CAMIF descende de son luxe tapageur illustré par des catalogues au papier glacé …pour être accessible aux petits enseignants …
    je regardais aussi avec méfiance ces instituteurs cravatés membres du conseil d’administration de la CAMIF qui jouaient aux PDG !

  13. bonjour !
    Longtemps , La CAMIF fut notre fournisseur privilégié..jusqu’au moment ou les références augmentant, les prix furent plus concurrentiels…
    Ma suggestion : des lignes de produits réduites ( electro-menager, hifi, ) ; définies avec l’aide des sociétaires ( questionnaire ??) pour lesquelles vos acheteurs pourront négocier des prix imbattables…et surtout suivre leur niveau et qualité !
    Restez CAMIF …ne devenez pas Super-marché !
    Bon courage

  14. c est un projet qui peut être passionnant à condition

    de ne pas refaire les mêmes erreurs comme depuis la fin des

    années 90 ! c est à dire vous avez essayé de suivre le consumérisme moutonnier des enseignants et de leurs enfants,et des fonctionnaires de l éducation nationale en général… ne pas faire l erreur d’ oublier les clientèles des trop gros, des trop grands, des trop petits…..erreur fatale…..
    Aujourd’hui la consommation devient plus simple, ne vous trompez pas encore d époque et ne suivez pas les goûts des proviseurs de lycée et des directeurs d’école primaire….
    Ils ont toujours une génération de retard….!

  15. Bonjour,

    [Hors sujet]
    Ancien sociétaire ayant trop souvent voté CONTRE la gestion qui a conduit à sa perte, je trouve particulièrement osé la reprise de ce nom « CAMIF », dorénavant associé à une tâche très noire. Il me semble que le simple rachat du fichier client pour y présenter une autre structure eut êté moins polémique. A moins que la polémique ne soit vue comme source de publicité indirecte ?

    Anciennement Coopérative d’Achat (donc partage des investissement, des ressources et des profit par tous) CAMIF est maintenant une société commerciale (donc probablement pas philanthropique…)

    D’accord, il vous faut vivre, mais montrez nous que votre politique commerciale va au delà du simple appât du gain.

    Vivez décemment, mais si des excédents apparaissent trouvez le moyen d’en faire bénéficier les salariés, les clients (dont ceux qui ont perdu dans les déboires de la précédente Camif), des actions humanitaires, des projets bénévoles, des projets d’amélioration de notre environnement, etc…

    Alors vous pourrez vraiment dire « On est dans la philosophie CAMIF ».

    D’ici là, je ne promet rien quand à mon adhésion à la nouvelle structure, mais suivrait votre évolution.
    [Fin du hors sujet]

    Coté articles puisque c’est de cela qu’est sensé traiter ce blog :

    La camif proposait jadis (bien avant son élargissement fatal) des articles pas forcément toujours les moins cher du marché, mais qui soit étaient d’une meilleure qualité que la moyenne, soit n’étaient pas dans la grande distribution, et des articles assez courant mais dont l’achat par une coopérative permettait de disposer de bon prix.

    Il y avait pas mal de matériel et outillage de « bricolage » semi-pro qui a complètement disparu lors des dernières années, peut-être un sujet à réouvrir.

    Même si la distibution par internet permet de trouver presque tout, un créneau a du mal à percer : celui de la distribution <> de biens respectueux de l’environnement, de produits faits pour durer (et non pas dont le remplacement à court terme a été planifié à la conception), d’un service après-vente qui essaye de limiter l’impact écologique d’un produit (donc de le faire durer) plutôt que de prôner son remplacement au plus tôt, etc…

    De toute façon, il nous faudra payer plus cher nos achats pour que notre environnement (physique et social) cesse de se dégrader, alors aidez nous à payer intelligemment.

    Refusez ces matériels dont le prix d’achat a tellement été réduit par des fabrication dans des pays irrespectueux des hommes et de leur environnement que leur maintenance n’est même pas envisageable et qu’on les jette au premier « hic ».

    Avec tous mes meilleurs souhaits si vous souhaitez entrer par cette porte d’une « nouvelle distribution »,

    Respectueusement.
    P.P.

  16. Heureuse de voir renaître un service qui me séduisait par la qualité, la sélection (autre que celle proposée dans les chaînes de magasin, surtout au niveau de l’ameublement)des produits, l’implication environnementale. Puis je crois que ce qui est également important c’est de faire repartir un site d’emplois. Bon courage à vous tous.

  17. quelle bonne nouvelle ! je suis vraiment contente, pas seulement pour moi, qui vais de nouveau pouvoir faire des achats de qualité, mais pour tous les gens qui font La Camif et vont relever le défi de redresser cette belle et grande entreprise ! bravo et courage, on vous soutient !

  18. dans le temps , la Camif testait dans ses laboratoires les produits que les entreprises prévoyaient pour 6,7,8 ans de vie ( faut bien faire vivre ces bienfaiteurs de l’humanité …et leurs actionnaires ! ) .Elle faisait changer les pièces appelées à être défaillantes , c’est ainsi que nous avons chez nous des articles achetés à et par la Camif depuis de longues années de bons et loyaux services .
    Quelque chose est-il prévu dans la « nouvelle Camif  » qui ressemble à l’ »ancienne Camif  » ? Il y aurait d’autres commentaires-suggestions , mais des collègues l’ont déjà fait.
    Merci de m’avoir lu.
    Salutations mutualistes.

    rz

  19. Du passé faisons table rase. Si vous voulez réussir: de la qualité, que de la qualité. Pas de promos qui perturbent les clients, mais des prix bien ciblés. Et pour le site, de la sobriété ! Qu’on y voit clair
    Courage

  20. Bien, on verra ce que cette nouvelle société est capable de nous offrir. Ce que j’en attends personnellement et que j’avais trouvé dans la Camif du passé:
    - des articles de qualité qui me permettait d’acheter les yeux fermés sans faire des km de magasins ou de sites web,
    - un SAV qui marchait bien, malgré qq ratés.

    Avec en plus peut être maintenant:
    - une gestion rigoureuse,
    - un regard sur les clients qui n’existait plus ces derniers temps,
    - l’absence de ces relances promotionnelles qui me crispaient ces dernières années.

    J’ai un premier doute:
    - le système de receive and pay: quand on connait les frais d’affacturage, je ne comprends pas bien pourquoi la société met cela en oeuvre et ne l’offre pas elle même.

    Bonne suite; on verra bien.

    Un ex excellent client sur 40 ans.

  21. Sociétaire depuis plus de trente ans , je vous souhaite bonne chance !
    J’espère que vs ne referez pas les mêmes erreurs , à savoir :
    - proposer des produits offerts ds tous les réseaux de distribution ( mais au contraire, vs ne ns présenterez que des produits de qualité nettement supérieure et respectueux du développement durable , etc…)
    - multiplier les offres (ce qui fait qu’on attend toujours l’offre suivante , forcément plus avantageuse)et ns inonder de papiers
    - si vs créez des magasins, n’oubliez pas l’Est de la France.

  22. Moi aussi, cliente depuis plus de 30 ans, la fermeture de la Camif à été un choc. Je pense personnellement que l’erreur fut de vouloir s’aligner sur les modèles de VPC. Ainsi que l’ouverture de magasins qui à mon imble avis fut une grosse erreur. Oui la Camif était un peu plus chère, mais nous avions la qualité et un service après vente irréprochable ce qui m’incitait à toujours me fournir à la Camif. L’idée d’une foire 1 fois par an dans une ville différente était une bonne idée car quand nous devons acheter quelques choses de conséquant il est toujours intérressant de pouvoir voir les choses. Je souhaite que tous les sociétaires jouent le jeu et longue vie dans votre renouveau.

  23. Je cherche de la qualité et avant tout des articles fabriqués en FRANCE.
    Pourriez-vous indiquer la provenance de chaque article?
    Et je souhaite aussi que vous abandonniez les petits cadeaux (en général des saletés faites en Chine). Ne faites surtout pas comme les autres de la VPC.

  24. Voila une chance pour la Camif de se demarquer – et de nous proposer des produits respectueux de l’environement, s’inscrivant dans un cadre de developement durable, solidaire, et equitable.

    Merci de relancer cette cooperative, qui avait dernierement un peu perdu son ame!

  25. Continuez à vendre les étagères LUNDIA: certes elles sont plus cheres que les étagères de chez IKEA mais 1er: elles sont plus belles et surtout elles résistent à TOUS les déménagements et à une tonne de livres .

    Parole d’une jeune cliente Camif qui a des Lundias depuis son adolescence (fille d’enseignants) et qui maintenant les a mis dans la chambre de ces enfants. Ca c’est de la consommation responsable et durable !

  26. J’achetais souvent des chaussures à la CAMIF car elles étaient de qualité, en particulier les mules Swedi, excellentes pour la maison, avec leur semelle en liège.
    J’espère donc retrouver cet article très bientôt!
    Bon courage.

  27. Feue Dame Camif éditait un catalogue « Spécial mobilier » en plus du cata. général. Nous y trouvions énormément de renseignements sur la composition TRES PRECISE des produits, des conseils d’entretient… Nous ne voyons que des renseignements fort succints sur vos présentations de produits, presque comme vos concurrents (But, Conforama…et Tutti quanti ). Ne pensez-vous pas faire un petit effort pour que nous en sachions un peu plus à propos de ce qui nous ferait envie? Grand merci d’avance.

  28. J’avais déjà suggéré avant la disparition de la Camif que des articles de sports très performants soient proposés au catalogue et sur le net avec un comparatif précis sur la fabrication( européenne) des produits; exemple des chaussures de montagne, des duvets pour la montagne ou pour la mer. Pourquoi d’ailleurs ne pas s’associer à des entreprises existantes qui proposent des innovations ( tissus, matériaux, respect des conditions de travail des salariés)? La consommatrice que que je suis, est prête à mettre plus cher, ainsi délaisser Décathlon si le produit de qualité garantie et l’environnement et la décence sociale pour les salariés de telles entreprises.Je fais pas mal de randonnée, du camping et de la voile: pour renouveler certains matériels je serai bien contente de consulter un catalogue et acheter par le web ce qui me conviendrait. ( c’est d’ailleurs ce que j’ai fait pour l’achat d’un vélo vendu sur LA CAMIF en comparant avec l’équivalent sur Décathlon. J’ai choisi le VTC proposé sur la Camif car pour le même prix, les mêmes caractéristiques il était à priori fabriqué en France, en Touraine, le concurrent, lui en Chine avec un coût environnemental plus élevé). Je pense qu’il faut s’orienter vers ces précisions et le consommateur fera son choix en connaissance de cause.

  29. Client depuis des dizaines d’années de CAMIF, je vous souhaite sincérement de réussir votre « redémarrage »
    Pour info, si ça peut vous être utile : j’avais acheté une cafetière Russel Hobbs Elegance avant de la découvrir sur votre site : attention, le design est super mais on n’arrive pas à se débarrasser du goût de plastique chaud. Le SAV du constructeur (anglais) m’a proposé d’utiliser du bicarbonate (légère amélioration) et le SAV de la filiale française m’a carrément conseillé de changer de modèle!!

  30. Comme beaucoup d’anciens, j’ai apprécié la CAMIF en tant que société proposant des produits d’excellente qualité -que ce soit en meuble , vêtements, electromenagers,…service apres vente,livraison,sous-traitant pour le montage des meubles. J’espère comme beaucoup d’enseignants et/ou fils ou filles d’enseignant vous allez très vite retrouver votre place dans ce de la vente par correspondance et surtout votre référence en matière de qualité-qui effrayait vos concurrents de vpc ou avec pignon sur rue, un peu comme la MAIF auprès de ses concurrents, il suffit d’en parler et les concurrrents ragent!-

    Bonne Chance

    Ps si vous pouviez nous envoyer, votre catalogue électronique …

  31. J’ai vu sur votre site que vous étiez en train d’élargir la gamme de produits du dernier catalogue de l’ancienne Camif.Avant de disparaître la Camif avait au contraire recentré son activité sur les produits de la maison en particulier sur le mobilier. Je pense que c’était un bon choix malheureusement trop tardif. Il me semble qu’il existe vraiment un créneau à prendre sur le marché pour des meubles de qualité à des prix raisonnables entre Conforama et les antiquaires. Par contre vous aurez du mal à ëtre compétitif en audio-visuel ou en électroménager, je pense que c’est une erreur de s’engager dans cette voie.

  32. J’appréciais la qualité des produits que j’ai acquis, meubles literie et surtout l’habillement sportswear que je ne trouve dans aucun autre magasin
    Même les magasins de sport distribuent des produits de qualité mais que l’on voit sur beaucoup de personnes alors que la camif limite la diffusion.
    espèrant que la reprise sera possible

  33. Alerté par ma famille, je retrouve votre activité bien modifiée évidemment, mais si la forme de la vente se modifie, on retrouve le même genre de produits peut-être français mais très petits-bourgeois d’un goût souvent approximatif, voire douteux. Derrière cette question à polémiques, apparaît la question de fond qu’a posé IKEA et que vous ne posez pas. On ne sait pas où vous vous situez, ni ce que vous voulez vraiment. Je n’ai pas besoin de la Camif pour acheter un four, un fer vapeur et quantité de produits passe-partout. J’estime que cette voie même plus raisonnée ne vous conduira qu’à une fin inéluctable. Votre absence de vrai projet, enthousiasmant, relançant l’activité en phase avec les évolutions éthiques de la société, sont pour moi un tel problème, que je renonce pour l’instant à vous suivre. Pourquoi irai-je m’emmerder à trouver un canapé ringard quand Ikea m’en offre 10 dont 8 mieux dessinés etc Il y a pourtant pleins de jeunes designer… Français et pleins d’artisans écolos sans doute… Je ne doute pas que la question soit très très difficile mais si les problèmes d’emplois sur le bassin de Niort sont urgents, je ne crois qu’en un projet vraiment audacieux pour que la reprise soit vraiment durable. Votre site est bien fait et pratique. Bravo. Basta BON VENT

Ecrire une réponse